Menu

Mes découvertes d’aliments en 2020

25 septembre 2020 - Nourriture
Mes découvertes d’aliments en 2020

Comme je m’efforce d’essayer au moins un nouvel item à chaque fois que je fais mon épicerie, il était fort à parier que je serais de retour un jour ou l’autre avec un article semblable à celui que j’ai fait il y a presqu’un an jour pour jour. Alors voici…

La découverte qui me rend le plus accro cette année est sûrement les moules au vinaigre et poivrons de la marque Triton. Elles ont comblé le vide en matière de fruits de mer laissé par mon désintéressement progressif des huîtres qui s’est opéré ces dernières années. J’en achète systématiquement un pot par semaine depuis que je les ai découvertes. Ces moules sont excellentes en elles-mêmes mais je crois que ce qui me rend accro est la saumure dans laquelle elles baignent: Elle est vraiment exquise. Il est à noter que la saumure des moules au vinaigre seulement (sans poivron) est différente au goût et vraiment moins bonne, donc il faut faire bien attention de prendre le pot avec l’étiquette noire et non celle avec l’étiquette bleue (nature) ou verte (à l’ail). Il s’agit d’un produit biologique de Terre-Neuve donc moins louche que les fruits de mer qui nous viennent d’Asie. Le pot de 225g se détaille à 9,99$ à mon épicerie, ce qui est plutôt dispendieux, mais ça en vaut le coût pour leur goût et aussi pour les vitamines et minéraux qu’elles contiennent, en particulier le fer héminique qui m’aide à contrer mon hémoglobine basse.

J’ai toujours aimé les goûts prononcés et ma deuxième découverte en est tout un. Il s’agit de la sauce piquante 911 de La Cage aux Sports. Son goût très vinaigré ressemble à celui de la populaire sauce Frank’s Red Hot mais est en tout point supérieur à mon avis et se marie bien avec à peu près les mêmes aliments. Sa quantité de sel est également identique avec celle de la Red Hot, soit 190 mg ou 8% de la valeur quotidienne pour une cuillère à thé (5 ml). Il est dommage qu’elle ne soit pas disponible en gros format comme la Red Hot (740 ml), ce qui la rend un peu plus dispendieuse. Le seul format est 345 ml et il en coûte autour de six dollars. Il s’agit de la même sauce que celle servie dans les restaurants de La Cage, là où je l’ai découverte. C’est un produit québécois donc je crois que ça jumelé à son goût supérieur font en sorte que ça vaut la peine de payer le petit extra par rapport à la Red Hot, Red Hot qui cherche preneur chez moi puisqu’elle traine pleine dans mon frigo depuis un bout déjà, soit depuis que j’ai découvert la 911.

Ma routine du matin commence toujours par des céréales et mon prochain item fait maintenant partie intégrante de celle-ci. Les céréales Shredded Wheat au chocolat noir sont particulières puisqu’elles contiennent très peu de sucre (que 5g par portion) mais réussissent quand même à goûter quelque chose. Habituellement, avec les céréales, il faut choisir entre un goût sucré et un goût fade mais meilleur pour la santé mais ce n’est pas le cas ici. Chaque bouchée contient quelques petits fragments de chocolat noir goûtu et pour un fan de ça comme moi, c’est bien apprécié. Contrairement aux Mini-Wheats où le givrage est sur le dessus, là les fragments de chocolat sont à l’intérieur de chaque biscuit. Sans surprise, on y retrouve aussi passablement de fibres alimentaires, soit 6g ou 24% de la valeur quotidienne. Je les trouve souvent en spécial à 3,99$ à mon épicerie, leur prix régulier étant de 4,99$.

Mon quatrième item est l’assiette mexicaine de “Végane mais pas plate”. Il s’agit d’un met congelé haut de gamme vraiment intéressant. D’abord, on remarque d’amblé que la pellicule qui recouvre le plat est directement sur la nourriture plutôt que par dessus le plat, ce qui confère probablement un peu plus de fraîcheur au produit à cause de l’absence d’air. Cette pellicule gonfle lorsqu’on fait chauffer au micro-ondes et s’enlève très bien lorsque le plat est prêt. Avec un nom de marque comme “Végane mais pas plate”, on est en règle de s’attendre à quelque chose qui goûte davantage que la traditionnelle bouffe végétalienne et laissez moi vous dire que c’est exactement le cas ici. Le plat est vraiment excellent au niveau du goût et complet avec sa fausse viande tex-mex et son faux fromage qui, jusqu’à tout récemment, m’a complètement berner puisque je pensais avoir à faire à du vrai fromage (j’avais mal lu l’étiquette et je pensais que le plat était végétarien et non végétalien). La sauce de La Cage dont j’ai parlé précédemment se marie bien avec ce plat mais n’est pas nécessaire pour vivre une expérience culinaire satisfaisante. Les valeurs nutritives sont également très respectables puisque le gras et le sel sont présents à 10% ou moins de la valeur quotidienne. La portion de 405g est généreuse puisque celle des traditionnels mets congelés tourne souvent autour de 200 ou 300g. L’assiette mexicaine est de loin celle que je préfère entre les trois plats de la marque “Végane mais pas plate” offerts à mon épicerie mais je donnerais tout de même une mention spéciale au bol de nouilles et dumplings qui n’est pas mauvais non plus. Le prix régulier est de 6 ou 7 dollars par portion.

Mon dernier produit n’est pas disponible à l’épicerie et je ne l’ai pas découvert cette année mais je tenais tout de même à en parler. Il s’agit de Soylent, le substitut de repas californien, qui s’est fait bannir du Canada pendant plusieurs années avant de faire un retour en force en 2020 dans notre pays. En gros, ce substitut comble 20% par portion de tous les nutriments dont on a besoin quotidiennement incluant le gras, les glucides, les protéines ainsi que les vitamines et minéraux. Il est disponible en quelques saveurs, chocolat étant ma préférée. J’ai longtemps acheté le format liquide du produit (disponible en bouteille) mais j’ai récemment changé pour le format poudre, qui goûte essentiellement la même chose mais qui revient beaucoup moins cher, soit environ à 2,50$ par portion plutôt que 4,75$ pour la bouteille. Il suffit de la mélanger avec de l’eau et le tour est joué. Évidemment, je suis loin de me nourrir juste avec ça mais je crois qu’en prendre à l’occasion est une bonne chose puisque ça apporte de la diversité à mon alimentation et comble peut-être certains besoins en nutriments que j’ai de la difficulté à aller chercher ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *